Calanque de Figuerolles à La Ciotat

La Calanque de Figuerolles est classée au sein du parc national des calanques et reste la plus belle calanque de la ville de la Ciotat. Les avis sont unanimes, les ciotadens vous diront qu’elle est la plus belle de France. Elle se cache derrière le « Le bec de l’aigle » ou même « la tête de chien » si vous arrivez par le large. Il est impossible de ne pas y jeter un coup d’œil lors de votre séjour à La Ciotat.

Pour son histoire, Figuerolles signifie jardin de figuiers en provençal. Jadis, la calanque était arborée de figuiers et a donc été nommée ainsi.
La roche qui l’entoure a été formée par l’érosion de poudingue, ce qui lui offre un décor si atypique et incomparable avec ses calanques voisines. C’est pourquoi La calanque a d’ailleurs inspiré de grands peintres comme Georges Braque ou Othon Friesz.

La calanque de Figuerolles, un espace de loisirs

Une fois arrivé en haut des escaliers qui mènent à la calanque, c’est là que le spectacle commence. La vue magnifique de l’eau turquoise appelle évidemment à la baignade. Il faut savoir que la plage est faite de galets au plus proche de l’eau, et de terre plus haut. Pour les plus sensibles des pieds, prévoyez des chaussures d’eau pour arriver jusqu’à la mer sans vous tordre dans tous les sens. Les plus courageux peuvent se jeter à l’eau depuis les rochers car plusieurs spots de sauts sont accessibles tout autour de la calanque. Certains sauts possibles font facilement 15 mètres de haut. Attention à bien atterrir les pieds en premiers dans l’eau et à vérifier les fonds. Si vous vous munissez de votre masque et votre tuba, vous pourrez partir à la découverte des jardins sous marins et rejoindre des endroits plus merveilleux les uns que les autres, dont le mystérieux trou du diable.

Le trou du diable

Le trou du diable est accessible par la terre pour les plus casse-cous (20 min) et plus facilement par la mer. A la nage, il faut contourner la calanque par la gauche en longeant la côte rocheuse jusqu’à arriver derrière. C’est là que vous trouverez le fameux psychobloc et ce tunnel attrayant appelé le trou du diable. Les grimpeurs n’ont plus qu’à grimper sur ces parois naturelles et à se laisser tomber dans l’eau de mer pour repartir sur une nouvelle voie d’escalade. Attention à bien consulter la météo avant de prévoir votre session de grimpe. La mer houleuse peut vite devenir dangereuse. L’accès est déconseillé aux enfants et explorateurs non avertis . A coté du trou du diable se trouve l’Anse Gaméou. C’est là que l’aventure commence pour les plongeurs confirmés.

La grotte des 3 pépés : une grotte abyssale aux éponges carnivores

Cette mystérieuse grotte est accessible en plongée en bouteille ou par les champions d’apnée ! Pas question de s’y aventurer seul et sans expérience. Cette merveille de la nature est une grotte « inversée ». C’est à dire que l’embouchure de l’entrée de la grotte est formée par un talus qui remonte du sol. Cette forme permet de retenir l’eau de mer, ce qui explique que l’eau au fond de la grotte est à la même température que l’eau de la surface et ce malgré ses 17 mètres de profondeur. Et ce en été comme en hiver. Ces conditions similaires aux eaux abyssales permettent aux chercheurs et scientifiques d’étudier certains phénomènes sans avoir à plonger à plus de 2000 mètres. Croyez le ou non, mais c’est dans cette grotte ciotadenne que des chercheurs ont pu découvrir une éponge dite « carnivore » qui ne vit normalement que dans les eaux profondes, soit à plus de 500 mètres de profondeur. Pas de panique, ce monstre abyssal mesure 2 cm et se nourrit de crustacés

Restauration et buvette de la calanque de Figuerolles : Le Rif

Si vous avez oublié votre glacière à la maison, pas de panique. Le Rif vous régalera et vous désaltèrera. C’est un spot paradisiaque qui surplombe la calanque avec une vue imprenable sur la calanque, situé sur votre droite en descendant l’escalier principal qui mène à la calanque depuis le parking.

Le RIF snack buvette, propose de quoi se rafraichir et se restaurer sur le pouce à tout moment de la journée. Idéal pour faire une pause fringale dans la journée ou à l’heure de l’apéro en remontant de la calanque. L’établissement propose divers services. Un restaurant  » chez Tania », avec une carte plus élaborée proposant des produits frais et locaux. Les lieux prennent d’autant plus de magie à la tombée de la nuit où vous vous sentirez coupés du monde pour un moment hors du temps. Vous pouvez aussi y séjourner pour prolonger votre expérience. L’établissement abrite plusieurs chambres dans 4 hôtels appartements atypiques, qui se fondent parfaitement dans leur décor naturel. Ces appartements hôtel avec terrasse ou jardin, sont proposés à la nuitée ou à la semaine. Mais attention, on vous assure que vous ne voudrez plus jamais en repartir.

Comment se rendre à la calanque de Figuerolles ?

Située à un trentaine de kilomètres depuis Marseille, et proche du centre de La Ciotat, il suffit de 15 minutes à pieds depuis le port-vieux pour la rejoindre. Il existe plusieurs chemins pour s’y rendre.

Comment aller à la calanque de Figuerolles à pieds ?

Au départ du parking du vieux port, prenez la rue Victor Delacour, tout de suite en haut à gauche du parking. Une fois arrivé au croisement après la station d’épuration, prendre à droite l’avenue du Cardinal Maurin, continuez jusqu’à vous trouver sur l’avenue Figuerolles qui se trouve dans la continuité, elle vous mènera sur une place avec un parking où vous trouverez un escalier sur votre droite. Vous êtes arrivés.

Comment aller à la calanque de Figuerolles en bus ?

Depuis la Gare Routière, (ne pas confondre avec la gare SNCF), prendre la ligne 30 ou la ligne 32 direction LA GARDE, descendre à l’arrêt FIGUEROLLES.

Comment aller à la calanque de Figuerolles en voiture ?

Si vous êtes en voiture, il y a un parking en haut de la calanque. Mais celui-ci est vite rempli lors des périodes estivales et des week-ends ensoleillés. Le plus simple est de se garer au parking du port-vieux ou vers la calanque du Mugel et de continuer à pieds.

Attention si vous êtes équipés de poussettes ou avec des enfants en bas âge, car un escalier de 87 marches vous attend en haut de la calanque. La descente est facile, mais la remontée peut vite vous essouffler ! La calanque de Figuerolles est un petit coin de paradis. En famille ou entre amis, chacun y trouve son bonheur. Que ce soit pour se reposer au soleil, plonger, sauter grimper, ou se ressourcer.

Elle est malheureusement victime de son succès et ce dès les périodes estivales. Il est préférable de ne pas arriver trop tard pour installer votre serviette. Malgré les poubelles mises à disposition dans la calanque et en haute des marches sur le parking, le comportement de certains visiteurs reste intolérable et laisse les traces de leur passage sur ce lieu magnifique.
Alors n’oublions pas, on nous l’a assez répété ces derniers temps, respectons la nature qui nous entoure.

★★★★★